Les Rives Côte-des-Neiges

Les Rives Côte-des-Neiges
La placette a fait des petits et s’étend désormais entre la rue du Frère André, au pied de l’Oratoire, et le parvis du Pharmaprix. C’est le jeune collectif de design Le Clan Content, formé de Maude Frenette-Roy, Maud La Rue et Frédérique P. Corson, qui a reçu le mandat d’investir les lieux de manière à inviter résidents et visiteurs à profiter des installations et se laisser transporter dans l’ancien village Côte-des-Neiges.


Photo : Philippe Frenette-Roy

Leur énoncé d’intention va comme suit : Le long du ruisseau Raimbault qui aura défini l’orientation des rues du quartier et marqué déjà son unicité, Les Rives Côte-des-Neige évoque le décor bucolique de l’ancien village, remis au goût du jour. Retrouvez le gazebo, la petite clôture de campagne, les chaises adirondack de bord du quai, et les fleurs des champs dans un aménagement qui reprend la forme du cours d’eau. Oubliez le tapage urbain qui vous entoure et puis à votre rythme, remontez le courant, du parvis jusqu’à l’oratoire en passant par la placette.

Vue du gazebo au croisement Côte-des-Neiges et Queen Mary
‍Photo : Philippe Frenette-Roy

« Pour nous, la première étape avant de donner forme à une proposition, consiste à la recherche. Repérage des lieux et des usages actuels, mais aussi recherche historique. Le Ruisseau Raimbault s’est imposé comme inspiration très rapidement, » explique Frédérique. Quelques indices de contenu se cachent d’ailleurs sur les bancs, qui suivent subtilement la forme du ruisseau, et ouvrent sur l’imaginaire champêtre de l’époque : « On peut voir, chemins de la Côte-Sainte-Catherine et Queen Mary, de vastes domaines plantés d’arbres et couverts de beaux vergers. » Ou encore « Le carrefour des chemins de la Côte-des-Neiges et de Queen Mary, à mi-chemin du parcours, est l’occasion d’une visite du “Little French Village” ». Les citations sont extraites du Numéro 7 de la Collection Pignon sur rue, Côte-des-Neiges.

Certains choix formels reflètent aussi cette recherche historique. L’orientation des lattes de bois au planché des deux terrasses, par exemple, s’inspire de l’orientation des rues du quartier, imposée par le tracé du ruisseau disparu.

Ce projet s’inscrit dans le programme de rue piétonne et partagée proposé par la ville. Il a été conçu par le Clan Content, et construit par EN TEMPS ET LIEU en partenariat avec l’Association des gens d’affaires de Côte-des-Neiges.

‍Côte-des-Neiges, 1976, Archives de Montréal
‍Salon Urbain de la rue du Frère-André
Photo : Philippe Frenette-Roy