Les origines de la Saint-Jean-Baptiste

Les origines de la Saint-Jean-Baptiste

Aujourd’hui est célébrée la fête nationale du Québec !

Communément appelée la Saint-Jean-Baptiste, elle est la journée nationale du Québec et est célébré partout dans la province, mais aussi à l’extérieur, tel qu’en Ontario et au Nouveau-Brunswick. Nombreuses municipalités y organisent des activités et ses origines remontent à plus d’une centaine d’années !

 

Anciennement célébrée comme étant la plus longue journée de l’année, le solstice d’été se trouvait à être le 24 juin selon le calendrier julien. Les feux de joie étaient la tradition et se sont poursuivis au fil des ans.
La célébration du solstice d’été fut ensuite reprise par l’Église catholique et fut associée à Jean le Baptiste, personnage important dans la religion chrétienne comme étant le premier à avoir annoncé l’arrivée du Christ.

 

C’est le 24 juin 1834 que le journaliste Ludger Duvernay organisa un banquet visant à faire revivre cette tradition interrompue qui était de célébrer la Saint-Jean-Baptiste et de doter le peuple du Bas-Canada d’une fête nationale annuelle. Le banquet fut un succès et les journaux invitèrent les gens à fêter la Saint-Jean-Baptiste dans leur village pour ainsi favoriser l’union des Canadiens français.
Ce n’est que deux années plus tard que la tradition s’arrêta, durant la rébellion des patriotes de 1837 à 1839, et ce, pour les 5 années suivantes. C’est à son retour d’exil que Ludger Duvernay réinstaura la Saint-Jean-Baptiste en invitant publiquement les Canadiens français à célébrer la fête nationale.

 

Au fil des années, la fête prit de l’ampleur et devint une journée fériée officielle en 1925.
De nos jours, les feux de joie sont encore d’actualité, tout comme les feux d’artifice. Des spectacles et des parades se sont ajoutés à la tradition, rendant l’événement encore plus festif !
Fait intéressant, bien que nous l’appelions encore la Saint-Jean-Baptiste, son nom officiel est la Journée nationale du Québec. En effet, le gouvernement René Lévesque y redonna un aspect plus culturel et laïque en 1977.

Nous souhaitons donc bonne Fête nationale du Québec à tous !

Sources : La Croix, Lys en Fête, La Fête Nationale du Québec, MétéoMédia